Fat cells store waste like unused amino acids. They can even store toxic compounds, like organochlorines, from pesticides along with other chemicals, which are not easily broken down by your body. natural cures for weight loss Now you came to know the importance of body fat versus body weight and you understand that height and weight and Body Mass Index (BMI) charts are worthless. It is also clear that losing weight is not of prime importance, but losing fat is. garcinia cambogia what is it weight loss Citrus lime, orange and lemon all contain significant anti-inflammatory ‘bioflavonoid with beneficial cardiovascular effects. These fruits are familiar and successful carp bait flavours. Perhaps try mixing lemon and ginger essential oils with your flavours and add some liquorice extract to sweeten and ‘Robin Red extract to increase the alkaloid levels and as a long range ‘protein feeding trigger. easy weight loss diets There Is A Point When The Zipper Will Not Zip Up Anymore fast healthy way to lose weight The big picture is water intake and diet. The focused picture is on specific areas that you are going to exercise to eliminate the fatty content of those cells! Get a head start on your weight loss program with a few ideas that you should do first. on front page Histoire et principes du magnétisme - Bien-Être Lyon | Bien-Être Lyon, Portail de thérapies alternatives à Lyon

Histoire et principes du magnétisme

Le magnétisme a toujours suscité la curiosité de l’homme.

Albert Einstein à propos du magnétisme : «  J’ai découvert une merveille quand j’étais un enfant de 4 ou 5 ans quand mon père m’a montré une boussole. Le fait que l’aiguille se comporte d’une manière si déterminée ne correspondait point à la nature des choses. Je me souviens (ou je pense me souvenir) que cette expérience m’a marqué d’une façon profonde. »

Il faut savoir que les bienfaits du magnétisme sur la santé sont connus depuis la plus haute antiquité.
Le magnétisme est un ensemble de techniques basées sur l’imposition des mains, le souffle ainsi que des passes dans le but de soulager et d’améliorer la santé et le bien être.

On ne sait pas qui a découvert le magnétisme, mais ce qui est certain, c’est qu’on en retrouve des traces dans toutes les civilisations, dans toutes les époques. Quelques exemples.

Dans l’antiquité

Thalès de Millet, philosophe, mathématicien et scientifique est l’un des premiers à mettre en lumière les propriétés électrostatiques de l’ambre jaune capable d’attirer des petits matériaux. D’ailleurs le terme électricité vient du grec « elektron » qui, à l’origine, désigne l’ambre jaune.

En Chine

Les Chinois, qui pratiquaient la géomancie, ont découvert une pierre, la magnétite, avec laquelle ils ont constitué la « cuillère montre sud » (une cuillère qui indiquait le sud), ancêtre de la boussole. On entendra parler de cette pierre des années plus tard… Shen Khua découvrit le principe de l’aiguille suspendue en 1060 : il s’agissait d’un procédé pour aimanter des aiguilles de fer. En 1088, il décrit la boussole. La thermorémanence et l’aimantation induites sont également découvertes en Chine. La création de la boussole sera ensuite récupérée puis diffusée en Occident par les arabes.

Le ki

Restons en Chine. Selon la médecine chinoise traditionnelle, il existe trois types de fluides qui alimentent le corps : le sang, les autres liquides organiques et le Ki.
Le Ki (le souffle) correspond à l’énergie universelle dans laquelle baigne l’univers entier. Cette notion est à l’origine des arts martiaux externes comme le kung fu, de ceux qui travaillent sur  l’équilibre interne comme le qi qong, mais également des pratiques de soins comme l’acupuncture, les massages, ou le reiki.

En Egypte

Partons en Egypte… où l’on trouve des papyrus vieux de 3500 ans relatant les soins par magnétisme avec en inscription la phrase suivante : “Pose ta main sur  la douleur et dis très fort :  que la douleur s’en aille”.

Les premières traces d’un usage thérapeutique du magnétisme dans l’Egypte antique sembleraient être … l’utilisation de poisson-chats électriques dont on utilisait les décharges pour soigner des maux légers comme les petites migraines !

Parallèlement, de nombreux thaumaturges pratiquent le toucher thérapeutique pour soulager les souffrances ou favoriser la conservation des aliments.
N’oublions pas que les prêtres magnétisaient les bandelettes qui servaient à la protection des momies destinées à être embaumées, dans un but de conservation, toujours.

Rome

Chez les Romains, on trouve la médecine dans les temples, notamment dans celui d’Esculap, qui était formateur en médecine, ainsi que l’usage des frictions.
On pourrait croire qu’il s’agit simplement de massage, mais Paracelse et Galien expliquent que, par frictions, on entendait surtout les passes magnétiques.
D’ailleurs, certains guérisseurs qui pratiquaient ces passes magnétiques durent s’exiler pour fuir les persécutions qui les accusaient de sorcellerie.

Dans la Bible

La Bible fait référence au magnétisme, elle aussi.
Simon le Magicien guérissait les épileptiques en soufflant sur certains points de leur corps malades : c’est une technique de magnétiseur.
Jésus de Nazareth soignait et apaisait les souffrants par l’imposition des mains : autre technique de magnétiseur.

Dans l’évangile selon St Marc, on trouve la phrase suivante:  ” Ils imposeront leurs mains aux malades et les malades seront guéris .”
On parle alors de “magnétisme spirituel, qui est un don de Dieu obtenu par les prières.

Les rois de France

Wikipédia nous donne une information importante :
« Du Moyen Âge au xixe siècle, les rois de France et d’Angleterre sont réputés détenir le pouvoir de guérir les écrouelles par simple contact.
L’apparition du toucher royal pour guérir les écrouelles n’est pas connue avec précision. Le premier témoignage qui en fait mention est celui de Guibert de Nogent, abbé de Nogent-sous-Coucy, dans son Des reliques des saints, daté de 1124 environ. Guibert indique avoir vu personnellement Louis VI le Gros (règne 1108-1137) guérir des scrofuleux en les touchant et en faisant le signe de la croix, miracle qu’il qualifie d’« habituel ». Le chroniqueur ajoute que le père du roi, Philippe Ier (règne 1060-1108), pratiquait déjà ce miracle mais qu’il avait perdu son don miraculeux par suite de ses péchés — c’est-à-dire du double adultère avec Bertrade de Montfort, qui avait entraîné son excommunication.
On ne connaît aucune indication selon laquelle les rois de France des dynasties antérieures aient touché les écrouelles ou eu des pouvoirs thaumaturges en général. »

Les alchimistes…

Aux alentours du XV siècle, les alchimistes Agrippa et Paracelse vont poser les bases du magnétisme moderne et des thérapies holistiques contemporaines.
Leur idée de base est la suivante : l’énergie de vie qui entraîne tout l’univers est présent dans l’homme et dans tous les êtres vivants… Et toute perturbation aussi subtile soit-elle de cette énergie de vie se répercute jusque dans le corps physique.

Mesmer

Au XVIII siècle, le magnétisme va connaître un grand essor grâce aux travaux de Franz Anton Mesmer.

Celui-ci imagine l’existence d’un fluide subtil qui enveloppe tout l’univers et qui interagit avec tous les êtres animés. Il va appeler ce fluide universel magnétisme animal et va appliquer sa théorie en imposant les mains d’abord sur des objets puis sur des malades et notamment ceux que la médecine de l’époque ne sait pas soigner.
Il obtient quelques succès flatteurs.

Le Reiki

A la fin du 19e siècle, émerge au Japon une thérapie qui fait également appel à l’imposition des mains : le Reiki. Il se fonde sur l’antique notion de Ki ou énergie universelle. A compter des années 1970, des maîtres occidentaux vont se former à cette pratique afin de l’exporter en Europe et aux Etats-Unis (détail plus loin, dans ma partie Reiki)

La photo Kirlian

Le procédé dit photographie Kirlian (ou effet Kirlian) a été découvert accidentellement en 1939 par le technicien russe Semyon Kirlian et sa femme Valentina Kirlian. Les clichés Kirlian montrent un halo lumineux autour d’un objet. Pour Kirlian et ses successeurs, attachés au domaine de la parapsychologie et des médecines énergétiques, la photographie Kirlian serait une manifestation de l’ aura humaine.

En 1939 un technicien russe, Semyon Kirlian et sa femme Valentina, découvrent accidentellement le procédé dit « photographie Kirlian », selon lequel un objet placé sur une plaque photographique et soumis à un champ électrique laisse apparaître une image sur la plaque sous la forme d’un halo coloré.
A partir de cette découverte, il est possible de visualiser l’aura électromagnétique qui enveloppe toutes les formes de vie.

Le biomagnétisme

C’est le professeur Rocard, père de la bombe atomique française, qui s’intéresse de près au magnétisme en 1960, curieux de voir l’un de ses techniciens manipuler une baguette de sourcier. Yves Rocard découvre que l’homme possède des cristaux de magnétite dans certaines parties du corps, notamment dans les arcades sourcilières et plus précisément à 6 endroits du corps… qui correspondent aux chakras.
C’est ce qui explique notre sensibilité aux champs magnétiques et l’étrange capacité des sourciers qui est possible grâce à la grande richesse en minéraux ferreux de l’eau.

Le toucher thérapeutique

En 1972, Dora Kunz médecin « guérisseuse » et Dolores Krieger Ph.D., infirmière et professeure à l’Université de New York , vont élaborer une technique globale de soins basée sur d’anciennes pratiques de guérison comme celle de l’imposition des mains : le toucher thérapeutique. Elles collaborent avec des médecins spécialistes et des chercheurs.
Aujourd’hui le toucher thérapeutique est pratiqué à travers le monde, et il est même approuvé par des associations d’infirmières dont l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), les Infirmières de l’Ordre de Victoria (VON Canada) et l’American Nurses Association.
Le toucher thérapeutique possède une utilisation dans de très nombreux hôpitaux et a même été enseigné dans plus de 100 universités et collèges, dans 75 pays à travers le monde.

Principes du magnétisme

L’imposition des mains est la première pratique physique du magnétisme curatif humain ou magnétisme thérapeutique.
On pratique le magnétisme sur le sujet habillé. Le fluide traverse les épaisseurs de tissu sans aucun problème.
Le temps de traitement est fonction de la nature de la pathologie/des troubles et de leur degré d’avancement. Il faut également prendre en compte la réceptivité du sujet à traiter.

La gestuelle est basée sur des passes magnétiques (mouvements rapides ou lents au dessus de la zone à traiter), des impositions palmaires ou digitales, ainsi que des circonvolutions palmaires.

Tout est énergie, et le magnétisme vise à rééquilibrer les parties du corps manquant d’énergie ou étant en trop plein d’énergie.